Vous êtes membre d'une association

Devez-vous avoir recours aux services d'un commissaire aux comptes ?

 

Les associations doivent obligatoirement nommer un commissaire aux comptes si elles reçoivent :

 - des dons du public supérieurs à 153 000 € et qui ouvrent droit à avantage fiscal au titre de l'IR (Impôt sur le revenu) où de l'IS (impôt sur les sociétés),

 - un montant de subventions publiques annuelles supérieur à 153 000 €.

 

Les associations sont également tenues de nommer un commissaire aux comptes si elles exercent une activité économique et qu'elles dépassent 2 des 3 critères suivants :

- 50 salariés,

- 3,1 millions d’euros de chiffre d’affaires hors taxe,

- 1,55 million de total de bilan.

 

Pour étudier les critères d'exigibilité de votre association, n'hésitez pas à entrer en contact avec l'un des commissaires aux comptes de notre cabinet.

http://reperecom.com